Audio en français

Audio en wolof

Les enseignants du Supérieur entament un mouvement d’humeur de deux jours à partir d’aujourd’hui. Ils vont boycotter les enseignements pour protester contre les conclusions  du dialogue social à propos de leurs pensions de retraite.

Le Syndicat autonome des enseignants du Supérieur (Saes) attend toujours l’ouverture des négociations avec le gouvernement pour résoudre ce problème. Très remontés contre les autorités, les enseignants menacent de boycotter les examens du baccalauréat. Un mot d’ordre a été donné pour refuser de s’inscrire sur les listes pour la formation des présidents des jurys pour le Bac. Le Secrétaire général du Saes, Malick Falla précise qu’ils sont prêts à dérouler leur plan d’actions jusqu’au bout. Le Saes exige aussi le rééquilibrage des budgets alloués aux universités publiques sénégalaises. Selon le patron du Saes, les universitaires comptent poursuivre le combat jusqu’à la prise en charge totale de leurs revendications.

L’AS