Audio en français

Audio en wolof

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

Vu la Constitution en ses articles 43 et 47, Article premier – La grâce est accordée aux condamnés dont les noms suivent: 1-Karim Meissa Wade né le 1er Septembre 1968 à Paris, de Abdoulaye et de Viviane WADE née VERT, condamné le 23 Mars 2015 à une peine ferme de six (06) ans d’emprisonnement pour enrichissement illicite (numéros d’écrou 3322/13 et 9444/1.3, mandats de dépôt des 17 Avril 2013 et 16 octobre 2013);

2- ibrahima Aboukhalil dit Bibo Bougi, né le 13 Avril 1966 à Beyrouth (Liban) de Nasrat et de Samira BOURGI, condamné le 23 Mars 2015 à une peine ferme de cinq (05) ans d’emprisonnement pour complicité d’enrichissement illicite (numéro d’écrou : 049/16, mandat de dépôt du 17Avril 2013, LP du 18 Juin 2013 et RP le 07 Avril2016);

3-Alioune Samba Diasse, né le 11 Octobre 1958 à Dakar, de Magaye et de Mariama KANE, condamné le 23 Mars 2015 à une peine ferme de cinq (05) ans d’emprisonnement pour complicité d’enrichissement illicite (numéro d’écrou 050/16, mandat de dépôt du 16 Avril2013, LP du 18 Juin 2013 et RP le 07 Avril 2016).

Article 2 – La grâce ainsi accordée dispense seulement de l’exécution des peines d’emprisonnement restant à subir.

Article 3 – Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice est chargé de l’exécution du présent décret qui sera publié au journal officiel.
Fait à Dakar, le 24 juin 2016