youkhou-ndour

Youssou Ndour : “Nelson Mandela a éveillé en moi l’esprit du fight”

Audio en français

Audio en wolof

Dans un entretien accordé au journal Le Monde, le chanteur sénégalais, Youssou Ndour a indiqué que Nelson Mandela est “le deuxième père des Africains. Un jour, alors que je regardais les informations télévisées en noir et blanc avec ma mère, elle m’a demandé de lui expliquer ce qui se passait en Afrique du Sud. Elle n’était jamais allée à l’école et ne comprenait pas le journal télévisé en langue française. Je lui ai donc expliqué le système de l’apartheid, la misère des Noirs, le combat en cours. Et bien sûr Mandela. Elle découvrait tout ça et en fut bouleversée. Alors, dès le lendemain, j’ai écrit en wolof une chanson à destination de toutes les autres mamans analphabètes : Mandela. Et je l’ai chantée, chantée”.

Il a raconté le rôle joué par l’ancien président Sud Africain dans sa carrière. “Je pense qu’il a éveillé en moi l’esprit du « fight ». Vous voyez ? L’idée que les droits de l’homme ne se respectent pas naturellement et qu’il faut souvent les arracher. Que ce combat doit être pacifique mais qu’il est exigeant, sans concession, et implique des sacrifices. A nous tous, il a transmis une sorte de flambeau”.

Youssou Ndour redoute la solitude. Et malgré son succès mondial il reconnait n’avoir jamais imaginé vivre ailleurs qu’à Dakar. “J’ai besoin des miens, comme à l’époque de la grande maison, et j’ai besoin du contact avec les gens. C’est la seule façon d’écrire des textes qui sonnent juste. Je ne donne pas de leçons, mais mes chansons ont de l’impact”, a-t-il soutenu.

BABACAR NDIAYE

Vos Commentaires

Partager l'article