fillette violée

Viol et pédophilie : n’ayant pas pu la pénétrée, il introduit son doigt dans le sexe de la fille de 4 ans

Encore une histoire de viol et de pédophilie commise sur une fillette de 4 ans. Un  dénommé Diallo  n’a rien trouvé de mieux à faire que de jeter sa dévolue sur la fille de sa voisine.  Attendant que la mère de la fille s’absente, il tente de la violer, n’ayant pas pu la pénétrée il introduit son doigt dans le sexe de la fillette.

Le journal Le Populaire, nous rapporte que M. Diallo est dans de sales draps et pour cause il est déféré au parquet pour viol et pédophilie sur une fille de 4 ans. En effet, narre le quotidien, la 30 Avril dernier une dame s’est présentée au commissariat de Grand-Dakar pour y déposer une plainte contre son voisin pour abus sexuels sur sa fille. La dame raconte qu’elle partage le même appartement que Diallo et que ce dernier a attendu son absence pour inviter la fille dans sa chambre. Avant de tenter d’avoir des rapports sexuels avec sa fille de 4ans. Dominé par ses sensations, Diallo a tenté de pénétrer la fillette mais l’étroitesse du sexe de cette dernière ne le lui  a pas permis, alors il décide d’introduire son doigt. Ce qui causa des brûlures sur le sexe de la fille. La mère qui ne se doutait de rien à son retour à la maison a été alertée par la démarche de la fillette qui avait du mal à se déplacer. Elle a également constaté par la suite qu’une odeur se dégageait du sexe de sa fille. Elle soumet à sa fille à un interrogatoire,  pressée de question elle finit par lâcher le morceau et pointe du doigt le sieur Diallo.

Cueilli, le mis en cause, ne pouvant pas nier les faits, finit par faire des aveux. Il déclare devant les enquêteurs que le jour des faits, il a bien tenté d’entretenir des relations sexuelles avec la fillette. Seulement, précise-t-il, devant l’impossibilité d’introduire son sexe sur celui de la fille, il a fini par y mettre son doigt. Il a également informé que du fait de ses multiples tentatives, la fille ne cessait de hurler de douleur.

Le Populaire précise que  le mis en cause n’en était pas à son premier coup d’essai, puisqu’il a avoué, lors de son interrogatoire, que quatre jours plus tôt, il avait tenté également en vain de violer la fillette. Des faits qui ont été prouvés par le rapport d’expertise médical qui fait état de multiples abus sexuels sur la gamine.

Abdoulaye DIOP

Vos Commentaires

Partager l'article