tanor khaf

Tanor à Khalifa Sall et Cie : « La victimisation et la pression ne passeront pas »

Audio en français

Audio en wolof

L’emprisonnement de Bamba Fall et Cie ne semble pas émouvoir outre mesure le secrétaire général du Parti Socialiste (PS). Devant les membres du Bureau politique, samedi dernier, Ousmane Tanor Dieng a montré la détermination du parti à « situer les responsabilités » suite au saccage du Maison du parti. A l’endroit de Khalifa Sall, Barthélémy Dias et autres qui crient à « l’acharnement », le patron des Verts de Colobane s’est montré inflexible.

« La victimisation et la pression ne passeront pas. Après les évènements du 5 mars 2016, nous avons attendu 45 jours pour déposer la plainte. Donc, on a donné du temps responsables de ces violences de venir arrondir les angles avec nous. Cela n’a pas été fait. Comme j’avais reçu mandat du Bureau politique de porter plainte, j’ai mis l’affaire sur la table du Tribunal. Ces personnes qui s’agitent aujourd’hui avaient toutes dit qu’elles ni de près ni de loin mêlées à cette histoire. Aujourd’hui que la vérité commence à voir le jour avec le travail de la justice, on nous dit qu’on ne devait pas porter l’affaire devant la justice. C’est de la diversion », a lâché Ousmane Tanor Dieng.

dakar matin

Vos Commentaires

Partager l'article