robert-sagna2

Robert Sagna : « Le moment n’est pas propice pour BBY de se lancer dans la violence »

La guerre de positionnement des membres de l’APR et des leaders de la mouvance présidentielle poussent Robert Sagna à livré ses opinions. « En politique, il faut savoir pardonner. Nous lançons un appel à toute la jeunesse de l’APR d’arrêter la violence. Celle-ci ternit l’image même de leur parti. Le moment n’est pas propice pour les membres de la coalition Benno Bokk Yaakaar de sa lancer dans la violence », a supplié Robert Sagna, en réaction aux scènes de violence notées au sein de la jeunesse de la mouvance présidentielle ces derniers jours.

L’ancien maire de Ziguinchor et émissaire de la coalition Benno Bokk Yaakaar de Ziguinchor pour les élections à venir, estime qu’en plus des querelles de positionnement, « la violence, est un handicap pour la victoire. Si les gens se battent et ne s’unissent pas, c’est un handicap. Si les gens partent désunis et que la violence s’installe à la place du consensus, de la solidarité et de la générosité, cela ne va pas marcher », met-il en garde dans le quotidien L’As.

Robert Sagna de réaffirmer son ancrage dans la coalition Benno Bokk Yaakaar au pouvoir. « Nous sommes de Benno et nous y resterons autant que le président Macky Sall aura besoin de nous. Nous travaillons à ses côtés pour une victoire éclatante le 30 juillet et pour la présidentielle de 2019 », annonce-t-il.

 

Vos Commentaires

Partager l'article