Audio en français

Audio en wolof

Les camarades du maire de Dakar Khalifa Sall ont  apporté une réplique sur la mise en garde faite par le président Sall au palais de la République devant les leaders investis à Dakar. “Vous gagnez Dakar, sinon on change d’équipe !” avait dit le leader de Benno Bokk Yaakaar. Moussa Taye pour sa part estime que le président à déjà perdu la bataille de même que la guerre de la capitale sur  tous les plans pour les législatives du 30 juillet de ce mois.

A bon chat bon rat ! La réponse du camp du maire de Dakar était attendue après la sévère mise en garde du patron de BBY à ses lieutenants,  s’ils arrivaient à perdre Dakar lors des législatives du 30 juillet face à Khalifa Sall en prison.  Même si Moussa Taye, conseiller politique de Khalifa Sall,  a refusé d’entrer dans le jeu de la calomnie, il a répondu à Macky sur la même tonalité.

Juste a-t-il consenti à dire: “Monsieur le Président, vous avez déjà perdu. Electoralement, politiquement, moralement. Et même humainement. Quoi que vous fassiez, quels que soient les résultats au soir du 30 juillet, vous avez déjà perdu.” Pis, a martelé M Taye, “l’affirmation de Macky Sall est un aveu d’échec, mais surtout un aveu tout court sur l’emprisonnement du Maire de Dakar.”

Pour lui, le Président Sall  vient de prouver, en effet, qu’il a manipulé “sa” justice pour faire arrêter un adversaire devenu trop gênant. “Mais bien avant cela, vous aviez perdu face à Khalifa Sall”, dit-il dans sa lettre adressée à Macky Sall. Pour preuve, a-t-il noté, “Macky  a rompu de manière unilatérale le contrat de confiance qui le liait depuis 2012 au maire de Dakar, de son “Domou baye” comme vous l’appeliez”.

“Mais malgré tout cela, vous avez déjà perdu car les témoins pourront toujours dire que les armes n’étaient pas égales, car une des règles fondamentales du Duel est le code d’honneur. Un code d’honneur pour ceux qui ont le sens de l’honneur’’, écrit-il. Non sans accuser Macky d’utiliser sa position pour combattre un adversaire. Ce qu’il qualifie comme un manque d’élégance et de loyauté de la part de Macky Sall.

Quoi qu’il advienne, assure M Taye, Khalifa Sall sera sur la ligne de départ depuis Rebeuss. “A la fin du sprint électoral, il (NDLR : Khalifa Sall) sera heureux comme un écolier classé premier parce qu’il aura sauvegardé sa dignité, son honneur et surtout sa crédibilité en attendant le verdict du Seul Juge”, conclut-il, en référence à la Sourate 95 Verset 8.