Idrissa-Seck-REW-MI-1-690x377

Rebeuss: Idrissa Seck confirme ses discussions avec Wade

Audio en français

Audio en wolof

Politiciens, chefs religieux, membres de la société civile ou anonymes, ont tenu à apporter solidarité et soutien au maire de Dakar. Khalifa Sall a reçu la visite de ces derniers à Rebeuss.

En détention depuis le 07 mars dernier à la prison de Rebeuss, dans l’affaire de la caisse d’avance, Khalifa Sall a reçu hier la visite de nombreuses personnalités politiques et religieuses. Des visites qui, sans doute, ont remplies d’aise et ragaillardies le maire de Dakar. En effet, parmi les nombreuses personnes qui lui ont rendu visite, figurent Idrissa Seck, Oumar Sarr du Pds, Cheikh Bamba Dièye, Serigne Mansour Sy Jamil, Abdoul Mbaye, Cheikh Mbacké Laye et Idrissa Laye, respectivement porte-parole et fils du Khalife général des Layènes, une délégation de droits de l’hommiste dirigée par Mazib Ndiaye… A sa sortie d’audience avec Khalifa Sall, le Rewmiste en chef a été accroché par les journalistes qui, malgré l’opposition des gardes pénitentiaires, lui ont soutiré quelques mots. Et de l’avis d’Idrissa Seck, le maire de Dakar est en train de payer pour ses ambitions politiques.  “Khalifa Sall est un prisonnier politique de Macky Sall et son régime prêts à tout pour éliminer des adversaires politiques”, a martelé Idrissa Seck, précisant qu’il s’agit là d’une ‘’injustice’’ qui ne passera pas.

 Idrissa Seck théorise une liste unique de l’opposition

 ‘’Le Sénégalais n’aime pas l’injustice et il est temps que cela cesse, aussi bien chez nous qu’en Afrique”, dit-il, dépité. Avant d’en rajouter cette couche : ‘’l’embrigadement des opposants est l’arme de prédilection de Macky Sall qui utilise la justice, la presse pour régler des comptes politiques”.  Face à cette ‘’forfaiture’’ et ‘’dictature rampante’’, le président du Conseil départementale de Thiès pense que l’union  de l’opposition pour faire face au régime de Macky Sall est une nécessité. “C’est une exigence pour toutes les forces de l’opposition de se retrouver dans une grande et forte coalition pour mettre fin à cette dérive politico-judiciaire du régime de Macky Sall”, a souligné Idrissa Seck. Aussi, a-t-il révélé qu’il a évoqué cette question avec Khalifa Sall. “J’en ai discuté avec le maire de Dakar que j’ai trouvé en bonne santé et en forme”, a conclu le Président du Conseil départemental de Thiès, au sortir de la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Rebeuss. Abdoul Mbaye, qui s’y est aussi rendu, dit ‘’admirer toute la sérénité affichée par le Maire de Dakar. ‘’J’ai trouvé un homme serein, avec le sourire aux lèvres’’, a-t-il indiqué. Cette visite à Khalifa Sall, précise le  président de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (Act), est pour lui témoigner ‘’sa solidarité et son soutien’’ dans cette épreuve qu’il est en train de subir.

Idrissa Seck confirme l’appel (téléphonique) de Wade

 Le chef de file de Rewmi ne prendra pas congé de son ‘’ami’’ sans lui prodiguer quelques conseils : ‘’Je l’ai d’ailleurs taquiné parce que je l’ai précédé dans ce statut de victime d’un complot d’Etat mais je lui ai donné des conseils aussi en lui disant de faire beaucoup de sport et de s’adonner à la lecture, ce qu’il faisait déjà», dira le président du Conseil départemental de Thiès. Par ailleurs Idy a tenu à confirmer l’entretien téléphonique entre lui et  Wade. ‘’Effectivement j’ai  reçu un appel du Président Wade, et nous n’avons pas abordé la tête de liste de notre coalition qui est une question secondaire. Mais quelle que soit la tête de liste, je pense que le peuple sénégalais choisira cette alternative.  (…) Vous comprendrez que je ne peux pas faire état de cette conversation, mais elle a été empreinte d’émotion et tournant autour de discussions sur la situation du pays », a révélé Idrissa Seck. Pour rappel, incarcéré pour blanchiment de capitaux, faux et usage de faux en écritures de commerce et détournement de deniers publics, Khalifa Sall croupit en prison depuis le 7 mars dernier.

Rewmi 

Vos Commentaires

Partager l'article