Chiens-errants

Psychose A Fongolimbi, les chiens errants font 4 victimes

  

La peur et la psychose ont fini de s’installer à Fongolimbi. Dans cette commune du département de Kédougou, les chiens errants ont fini par imposer leur loi à la population. En cause, la mort de 4 personnes des suites de morsures de chiens errants dans les rues de la commune. Depuis lors, c’est la panique et les veillées nocturnes se raréfient.
Pour mettre un terme à cela, des mesures ont été prises par les autorités pour éliminer définitivement ces canidés de la carte de Fongo­limbi. Seulement, à cette période où les eaux sont encore abondantes, il est difficile voire imprudent de donner du poison à des chiens.

Pour éviter des dégâts supplémentaires et avec le conseil du service des vétérinaires, il a été recommandé d’attendre la saison sèche pour procéder à l’extermination de ces bêtes à Fongolimbi. En attendant, les populations doivent prendre leur mal en patience et être prudentes pour ne pas faire l’objet d’attaque par ces carnivores.

 

Source : Moussa Seydou DIALLO /  LeQuotidien

Vos Commentaires

Partager l'article