aida-ndiongue

Prolongation de son instruction de 60 jours : Aïda Ndiongue toujours dans les filets de la Crei

Audio en français

Audio en wolof

La cour de répression de l’enrichissement illicite a notifié hier à Aïda Ndiongue la prolongation de 60 jours de l’instruction de son dossier qui est pendant.

Dans les colonnes de L’AS de ce vendredi, l’avocat de l’ex-sénatrice libérale ne cache pas sa colère : « C’est manifestement illégal et inhumain », a tonné Me Mbaye Jacques Ndiaye, repris par le journal.

Pour la robe noire, l’instruction du dossier par la Crei ne devait pas dépasser six mois. Elle a duré deux ans. « On nous dit que c’est parce que le travail de l’expert n’est pas terminé.

Lorsque la mission de ce dernier n’est pas accomplie dans les délais qui lui ont été impartis, il doit être remplacé d’office », avance Me Ndiaye. Qui dénonce que malgré une décision de justice ordonnant leur restitution à sa cliente, les biens d’Aïda Ndiongue sont toujours confisqués.

Abdoulaye DIOP

Vos Commentaires

Partager l'article