Cheikhna Cheikh Abdoul Aziz Haydara

PORTAIT DE CHEIKHNA CHEIKH ABDOUL AZIZ HAYDARA

(Français)

 

(Wolof)

Cheikhna cheikh Abdoul Aziz Haydara a vu le jour en 1945 à Nimjatt et fut placé très tôt sous la responsabilité du savant Mouhammad Nasreddine qui s’occupa de son éducation religieuse dans les différentes branches du savoir.  A la disparition de son père en 1964, alors qu’il était âgé de 19 ans et armé de solides connaissances tant sur le plan exotérique qu’ésotérique, il s’établit à Diamaguène -Thiès pour y fonder un foyer spirituel qui fera partie des plus dynamiques et des plus efficaces du pays. Cheikh Abdoul Aziz Haydara  y dispensait le savoir de jour comme de nuit et faisait de la tarbiyya ou éducation mystique un domaine où il excellait à nulle autre pareille. Du point de vue généalogique, rappelons qu’il est le 39e petit-fils du prophète et le 20e fils de Cheikhna Cheikh Talibouya, qui fut Khalife de Cheikhna cheikh Saad Bouh (1848-1917) pendant 33 ans. Sa mère khadija fut une sainte femme qui parla lorsqu’elle fut encore nouveau-née en répondant à une salutation.

La venue au monde de Cheikhna Abdoul Aziz AIDARA fut prédite par le Cheikh de Nimzatt qui évoqua son nom et sa dimension dans quatre de ses khassaides.

Cheikhna Cheikh Saadbouh confia également un « dépôt mystique » à un de ses disciples nommé Cheikh Mouhammadou Ma’Ali en lui disant que le moment venu Cheikhna Cheikh Abdoul Aziz viendra lui-même le chercher. Il lui dit ses paroles : « Il viendra chez toi une première fois pour te prêter serment d’allégeance et être ton disciple et une deuxième fois pour prendre le « dépôt », et après cette deuxième visite, sache qu’il ne te restera à vivre sur terre qu’au plus un mois. Et cette annonce du Cheikh se réalisa comme elle fut affirmée. Il faut rappeler que le Cheikh de Thiès passa 15 années de sa vie dans un jeun en permanence à l’exception des fêtes religieuses musulmanes ou pendant les jours de maladies. Il se consacra au niveau du village enclavé de Gab, près de Bambey, à de longues retraites spirituelles de 40 jours successifs pendant cinq années consécutives ; Il ne se reposait que les jours de maladies et ne visait que la Face de son Seigneur. Son apparition sur la scène médiatique et le rôle qu’il joua pour la paix des peuples lors de la crise sénégalo-mauritanienne restera gravé dans les mémoires à jamais.
Abdoulaye DIOP

Vos Commentaires

Partager l'article