Ousmane-Sonko poli

Ousmane Sonko vise le fauteuil de Macky Sall

Audio en français

Audio en wolof

Le leader de PASTEF et ancien collègue du ministre de l’économie des finances et du plan Amadou Ba a des ambitions présidentielles et il ne s’en cache pas. Ousmane Sonko radié des Impôts et domaines par le président Macky Sall se voit bien dans la course au Palais présidentiel. Pour ce faire, son parti qui s’est imposé sur l’échiquier politique national, dit vouloir «travailler à capitaliser ce gain, cette image que nous pouvons revendiquer au niveau national et qu’il faut capitaliser aussi au niveau local». Une position qu’il décline dans le quotidien L’observateur de ce jeudi. «Il nous faut, dit-il, une injonction entre le leadership national et le leadership local.

Seulement, je dois vous avouer que nous viendrons battre campagne à Ziguinchor, et je crois que cela pourra nous valoir beaucoup de satisfactions», renchérit le président du parti «Pastef Les patriotes», qui effectuait une visite de travail dans le sud du pays. Ousmane Sonko de réitérer ses ambitions en vue des législatives prochaines, mais également de la présidentielle de 2019.

«Nous sommes entrés en politique pour être au service du Sénégal, des populations. Ces législatives de 2017 constituent un test que nous voulons réussir et marquer un grand coup. Notre ambition, si Dieu le veut, c’est d’être candidat à la prochaine présidentielle. Le moment venu, nous apprécierons et évaluerons, puisque nous souhaitons du progrès, de l’amélioration et surtout du développement pour la commune de Ziguinchor», annonce le fils du terroir.

 

 

 

Vos Commentaires

Partager l'article