yen a marre

Organisation de législatives : Y en a marre, la Raddho, Amnesty et Cie vont porter plainte contre l’État

Y en a marre, la Raddho, Amnesty International Sénégal et plusieurs autres organisations de la société civile, ont décidé de déposer une plainte contre l’État du Sénégal devant la Cour de Justice de la Cedeao. Une plainte pour dénoncer les manquements qui ont jalonné le processus électoral ayant abouti au législatives du 30 juillet.
Dans un communiqué parvenu à Seneweb, ces organisations signalent que de nombreux “citoyens sénégalais ont dénoncé la faillite de l’État du Sénégal dans sa mission de leur assurer le Droit constitutionnel de vote, en leur garantissant l’obtention dans les délais de cartes d’identité biométriques”. “Malheureusement, dénoncent-elles, près d’un million de citoyens se sont vus privés du Droit de vote, soit pour non émission de leur carte d’identité soit pour omission de leurs noms sur les listes. Ceci, malgré toutes les interpellations faites à l’autorité pour la prise de mesures fortes.”
Pis, “aucune excuse ni explication valable pouvant permettre de situer les responsabilités, n’ont été fournies par l’État”. Ce, malgré les dizaines de milliards du contribuable engagés à cet effet, regrettent Y en a marre et Cie. Qui prévoient une conférence de presse ce jeudi à partir de 11 heures pour parler de leur plainte, notamment au niveau de la Cour de justice de la Cedeao.

Vos Commentaires

Partager l'article