hawa

OFNAC : Hawa Abdoul Bâ dénonce le limogeage de Nafi Ngom Keïta et compte adresser une lettre

Audio en français

Audio en wolof

Hawa Abdoul Bâ, présidente de l’Observatoire citoyen pour la défense des institutions (OCDI) n’est pas dit tout d’accord sur le limogeage de Nafi Ngom Keïta. En effet,  elle estime être inquiète et demande la poursuite des dossiers de Alioune Sall et de Lamine Diack avant de faire appel au vielle adage : « C’est avec une grosse inquiétude que nous avons appris le limogeage de Mme Nafi Ngom Keïta à son poste de présidente de l’Office national anticorruption (OFNAC). Certes, les hommes passent et les Institutions demeurent, mais on souhaiterait connaître les raisons qui motivent le limogeage suspect de cette brave dame.», dit-elle.

Le limogeage de la présidente de l’OFNAC ne peut pas être justifié par son mandat d’après la présidente d’OCDI. Car selon lui il y a des mandats qui se sont renouveler plusieurs fois dans ce pays. Elle se dit inquiète par les plaintes déposées au niveau de l’OFNAC. « Notre inquiétude est aussi justifiée par les plaintes qui visent des proches du chef de l’Etat et qui risquent de n’avoir aucune suite. Nous sommes convaincus que le pouvoir veut stopper les poursuites contre Aliou Sall et Lamine Diack », déclare Hawa Abdoul Bâ.

Hawa Abdoul Bâ a aussi félicité la nouvelle présidente de l’OFNAC, mais elle affirme être plus que jamais engagée dans la lutte contre la corruption et la mal gouvernance dans notre pays.

La présidente de l’OCDI, compte lui adresser une lettre de relance concernant (leur) plainte sur l’affaire Lamine Diack et ses complices dès son installation à l’OFNAC.

Samsidine DIATTA

 

Vos Commentaires

Partager l'article