BARACK OBAMA

Obama va connecter 50 millions d’africains à l’électricité.

Audio en français

Audio en wolof

Le Congrès américain a voté le projet de loi « Électrifier l’Afrique » ce mardi 2 février 2016. Ce projet est un acte historique dans les relations économiques entre les États-Unis et l’Afrique. Cette loi « autorise, en effet, le Président des États-Unis à élaborer une stratégie pluriannuelle visant à aider les pays d’Afrique subsaharienne dans la mise en œuvre de stratégies nationales d’électricité avec un mix de solutions énergétique y compris des sources d’énergie renouvelables ». Le Projet vise l’accès à l’électricité pour 50 millions de personnes en Afrique d’ici à 2020.

Le jeudi 28 janvier dernier, le leader africain Tony O. Elumelu, avait fait un plaidoyer à Washington pour encourager l’adoption de ce texte de loi. « Au début de cette semaine, au nom de l’African Energy Leaders Group, Aliko Dangote et moi-même avons écrit une lettre ouverte à la Chambre des Représentants des États-Unis pour remercier certains membres du Congrès pour leur leadership sur cette question à la Chambre. Le projet de loi sera présenté à la Chambre ce mardi. Je ne vous dis pas cela pour vous divertir?! Vous avez investi dans cette initiative et je vous demande de protéger votre investissement et l’avenir du programme. Je veux que vous quittiez cet endroit et que vous appeliez tous vos représentants et la direction de la Chambre et vous leur disiez de passer ce projet de loi. L’Afrique ne peut plus attendre?! Nous avons besoin du « Power Africa », nous avons besoin de la Loi sur Électrification de l’Afrique?! Donc, s’il vous plaît, passez-les ces coups de fil », avait sollicité le leader africain.

Interrogé sur les bénéfices de cette initiative du Président Obama et plus directement sur les effets du vote de ce projet de loi, Tony explique qu’« il fournira un cadre pour un partenariat public-privé majeur entre les États-Unis et les pays d’Afrique subsaharienne. Il encouragera les pays à faire tomber les barrières de l’investissement privé et permettra le développement d’une énergie fiable et abordable en Afrique. La vie de millions de personnes changera : écoliers, entrepreneurs… », avait déclaré Tony O. Elumelu.

 

Vos Commentaires

Partager l'article