Moussa Taye: ” Khalifa Sall a effectivement donné mandat à ses avocats pour saisir le président”


Moussa Taye

Me Ciré Clédor Ly n’a pas aimé l’information selon laquelle lui et ses deux confrères, Mes Demba Ciré Bathily et Seydou Diagne, se sont fait gronder par leur client Khalifa Sall, maire de Dakar, après la correspondance adressée au Président de la République, Macky Sall.

“Je n’étais même pas au Sénégal pour me faire gronder par Khalifa Sall. Si vous voulez, je vous envoie mon passeport et vous verrez que j’étais en France et en Allemagne au moment où j’étais censé me faire gronder par Khalifa Sall. D’ailleurs, aucun des avocats cités (Me Demba Ciré Bathily, Seydou Diagne et Ciré Clédor Ly), n’a le profil d’un avocat qui se laisse gronder par un client”, réagit-il dans un entretien téléphonique avec nos confrères de Seneweb.

Une réaction confortée par le Conseiller politique du maire de Dakar, dans un communiqué.

Khalifa Sall dément

Moussa Taye précise que Khalifa Ababacar Sall “a effectivement donné mandat à ses avocats pour saisir, en son nom et pour son compte, le Président de la République afin de dénoncer, d’une part, la violation du principe constitutionnel de la libre administration des collectivités locales par l’État et, d’autre part, la violation de la présomption d’innocence par des membres du Gouvernement”.

Monsieur Khalifa Ababacar Sall, ajoute-t-il, rappelle “qu’il n’a pas constitué d’avocat anonyme mais des avocats connus et reconnus dans leur profession et tient à réaffirmer aujourd’hui plus jamais sa totale confiance à l’ensemble de ses avocats”.

 

Vos Commentaires

Partager l'article