Moussa Sy

Moussa Sy:«On ne doit pas faire moins que la Gambie»

Audio en français

Audio en wolof

La Maire des Parcelles Assainies, Moussa Sy, est inquiet. Il soutient que le défilé d’opposants devant la justice est une mauvaise publicité pour la démocratie sénégalaise. Il tire la sonnette d’alarme : «Si on ne fait pas attention, ça va continuer et l’image du Sénégal va se détériorer.»

Le leader du mouvement Anc détaille : «Chercher coûte que coûte à faire marquer le pas à tout le monde, à anéantir tout le monde, à humilier tout le monde, ça ne passera pas parce que Dieu ne l’acceptera pas. Notre démocratie doit être vivante.»

S’adressant directement au chef de l’État, Moussa Sy ajoute : «Nous devons, chaque jour que Dieu fait, travailler à ce que la démocratie, au Sénégal, se consolide. C’est ça le rôle du Président Macky Sall. On ne doit pas faire moins que la Gambie avec l’avènement d’Adama Barrow. On ne peut pas aller aujourd’hui en Gambie, faire des leçons, rétablir l’ordre constitutionnel et ensuite le verdict des urnes, et qu’au même moment au Sénégal, on nous dise qu’on ne veut plus voir d’opposants, qu’on n’accepte pas la contradiction. Pour un président qui est né après les indépendances et qui est bien élu, ça pose problème.»

Dakarflash6

Vos Commentaires

Partager l'article