Vidéo-Abdoulaye Wade : “Quand Djibo Kâ m’avait demandé le poste de vice-Premier ministre”

Me Abdoulaye Wade : “Les législatives ont été une fraude générale planifiée”

Wade brise le silence. Après deux reports de son face à face avec la presse, le “pape du Sopi” sort de son mutisme pour dénoncer l’organisation des législatives du 30 juillet dernier. En conférence de presse ce mercredi 9 août 2017, Me Abdoulaye Wade, tête de liste de la coalition gagnante attaque : “c’est une mascarade électorale qui n’a rien d’une élection préparée. C’est une fraude générale planifiée. Nous n’avons pas besoin d’aller très loin pour trouver les preuves de cette affirmation”, fait savoir la tête de liste de la coalition Wattù Senegaal
“Nous n’avons pas voulu nous fonder sur des rumeurs ou sur des “on dit” pour donner un avis. Nous avons préféré attendre les résultats officiels pour nous prononcer sur les élections. Nous nous exprimons à travers un livre blanc qui retrace tout le processus électoral”, a soutenu Me Abdoulaye Wade en guise d’introduction de sa conférence de presse.
Sur son retour au Sénégal, l’ancien Président de la République indiqué que s’il est là, c’est pour soutenir le Parti démocratique sénégalais, sa formation politique. “Je suis revenu au Sénégal pour aider mon parti et les coalitions qui sont avec mon parti. Il est de mon devoir de répondre à l’appel de mon parti “, dit-il.
Il pense que sa participation, malgré les résultats de sa coalition, n’a pas été inutile. “Si je n’étais pas venu, qu’est-ce qui se serait passée? Cest pourquoi je pense que ma présence n’a pas été inutile. Si nous n’avons pas pu gagner, c’est parce qu’il n’y avait pas d’élections. Ma conviction est que s’il y avait des élections normales aux Sénégal, c’est le Pds et ses alliés qui seraient de très loin en tête. Macky Sall, son parti et ses alliés seraient à la troisième place”, persiste Me Wade.

Vos Commentaires

Partager l'article