macky-sall-0

“Macky Sall est, en vérité, très mal informé ou sous-informé…”

Audio en français

Audio en wolof

L’agenda d’un Président de la République est plein, lourd, chargé, excessivement tarabiscoté. C’est pourquoi, malgré ses décisions de dernière minute et l’apparence d’une maîtrise de la situation politique nationale, Macky Sall est, en vérité, très mal informé ou sous-informé.

Cette faille est surtout plus énorme avec les responsables de son parti qui sont des élus, des Maires de petites communes et des meneurs de masses locales. Macky Sall a, dans son gouvernement et dans son parti APR, des Ministres impopulaires et arrogants.

Il lui suffit de se rendre à Kaolack ou à Louga pour s’en rendre compte. Il a des Secrétaires d’Etat et des Ministres-Conseillers hâbleurs, arrogants et d’une insolence insoutenable, qui ne cessent de ternir l’image de l’APR et de Macky Sall auprès de l’opinion publique.

Et paradoxalement, ce dernier a confiance en eux tout en ignorant qu’ils font dégringoler son crédit électoral. A Dakar, dans le Plateau, par exemple, ce qui arrive à Macky Sall est un désastre. Ceux qui sont préposés à agir en son compte sont d’une impopularité notoire que n’arrivent pas à endiguer des consultations gratuites ou des répliques insolentes contre des adversaires.

C’est en raison d’une ignorance totale de la réalité des faits politiques sur le terrain et une méconnaissance totale du profil de ceux qui portent ses couleurs que l’APR a perdu Dakar. La Coalition Benno Bokk Yakaar et l’APR risquent encore de subir un honteux revers dans la Capitale à cause des néophytes de l’action politique pour qui être proche de Macky, être Ministre ou Secrétaire d’Etat, suffit pour disposer d’un diadème de légitimité.

C’est pourquoi ils se gonflent, se singularisent en sorties au vitriol et se distinguent par une arrogance qui ne fait plus enrager, mais qui fait éclater de rire. Les favorisés du hasard et les parvenus se caractérisent toujours ainsi en attendant de subir un fatal soufflet !

 

Dakarmatin

Vos Commentaires

Partager l'article