diabogne

L’Etat réclame 2,7 milliards à Grimaldi pour avoir endommagé le Bateau “Diabogne”

Libération révèle que le juge Samba Kane, Président du Tribunal hors classe de Dakar, a autorisé le Consortium sénégalais d’activités maritimes et la Prévoyance Assurances à saisir à titre conservatoire le navire M/V Grande Nigéria du groupe Grimaldi pour avoir une garantie du paiement de sa créance évaluée à 2,7 milliards de FCfa. En cause, le navire a heurté de plein fouet le ‘’Diambogne’’ qui assure la navette Dakar-Ziguinchor-Dakar.
À la suite d’une requête du Consortium sénégalais d’activités maritimes (COSAMA) et la Prévoyance Assurances, le Président du Tribunal hors classe de Dakar a autorisé, le 8 août dernier, la saisie conservatoire du navire M/V ‘’Grande Nigéria’’ pour avoir sûreté conservation et garantie évaluée provisoirement à la somme de 2,7 milliards.

Que s’est-il passé ?

Le 29 juillet 2017, le navire ‘’Grande Nigéria’’ a rompu ses amarres et a heurté le navire ‘’Diambogne’’ appartenant à la COSAMA qui était amarré à quai poste 112 au Port autonome de Dakar (PAD). Le navire qui assure la desserte Dakar-Ziguinchor-Dakar a subi des dommages très importants qui ont été évalués dans le rapport d’expertise du cabinet Ceconi numéro 9606417 du 30 juillet 2017.
En effet, l’abordage a causé des enfoncements de la coque et une déchirure au niveau de l’étrave bâbord sur les frames 102 à 105 ; des enfoncements de la coque au milieu de l’étrave tribord sur les frames 101 à 107 ; avec une brèche par où l’eau a pénétré entraînant une inondation de la salle des machines et une cassure des amarres et garde montante. Pire, les moteurs et divers appareils des machines ont été sérieusement endommagés.

Vos Commentaires

Partager l'article