Spanish policemen stand guard in a cordoned off area after a van ploughed into the crowd, killing 13 persons and injuring over 50 on the Rambla in Barcelona on August 17, 2017.
A driver deliberately rammed a van into a crowd on Barcelona's most popular street on August 17, 2017 killing at least 13 people before fleeing to a nearby bar, police said. 
Officers in Spain's second-largest city said the ramming on Las Ramblas was a "terrorist attack" and a police source said one suspect had left the scene and was "holed up in a bar". The police source said they were hunting for a total of two suspects. / AFP PHOTO / LLUIS GENE

L’Etat islamique revendique l’attentat de Barcelone

Les assaillants de l’attaque de Barcelone étaient des soldats de l’Etat islamique”, indique le message, ajoutant que “l’opération a été menée en réponse aux appels à cibler les Etats de la coalition” internationale antidjihadistes opérant en Syrie et en Irak.

L’attentat a fait 13 morts, dont un Belge. Une camionnette a percuté la foule en plein après-midi sur l’avenue la plus touristique de la capitale de la région espagnole de Catalogne.

Deux suspects liés à l’attaque ont été arrêtés. Le premier suspect a été identifié, selon un porte-parole du principal syndicat de police espagnol, le SUP. Il s’agirait de Driss Oubakir, l’homme qui a loué la camionette.

Vos Commentaires

Partager l'article