conflit_casamance_jpg

Le MFDC prêt a rencontré le chef d’état

Audio en français

Audio en wolof

Le ministre d’Etat, Robert Sagna a affirmé hier, à la suite de la réunion qu’il a tenu avec une frange de la rébellion que trois des quatre factions du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) ont émis le vœu de renouer le fil du dialogue avec l’Etat.

« Nous avons franchi une étape importante avec l’unité des trois maquis sur les quatre que compte la Casamance. Ces trois sont prêts pour aller au dialogue », a déclaré Robert Sagna, le coordonnateur du Groupe de recherche de la paix en Casamance (GRPC).
L’ancien maire de Ziguinchor qui se prononçait sur la question depuis Birkamanding où il présidait la rencontre, est d’avis que cette réunion qui a enregistré la participation des zones des palmiers et d’autres acteurs concernés, s’est félicité de cet acte historique en compagnie de Nouha Cissé, Ama Diémé.

Revenant sur la pertinence de l’union entre ces factions rebelles, M. Sagna fait savoir  que : «Cette unité est en train de faire son chemin. Elle permettra aux combattants d’engager un processus de réconciliation inter-MFDC au bout de laquelle des négociations avec l’Etat pourraient être envisagées».

Samsidine DIATTA

Vos Commentaires

Partager l'article