Me El hadji Diouf

« Le mensonge peut prospérer mais il ne va jamais vaincre la vérité»

Audio en français

Audio en wolof

« C’était une tentative de diabolisation, de manipulation pour préparer l’opinion à l’emprisonnement du maire de Dakar. Le mensonge peut prospérer mais il ne va jamais vaincre la vérité. La vérité, c’est l’ARMP a désigné Khalifa Sall comme le meilleur maire du Sénégal en matière de passation de marchés. Comment ce meilleur maire du Sénégal peut-il détourner ou voler les deniers de sa ville? C’est une tentative maladroite, gauche et malhonnête de salir un homme honnête qui est au service de sa ville. C’est la raison pour laquelle, nous avons dénoncé le comportement de ceux-là qui ont violé les droits de Khalifa Sall, en l’empêchant d’être assisté par ses avocats. C’est une violation flagrante des dispositions de l’article 5 du règlement de l’UEMOA.», s’indigne Me El hadji Diouf.

Il poursuit en déclarant que,  « les gens voulaient coûte que coûte humilier le maire de Dakar. Dieu merci, seule la vérité étant révolutionnaire, elle a triomphé et Khalifa est aujourd’hui libre. Libre de tout mouvement, libre de ses mouvements parce que quand même, quoi qu’on puisse dire, c’est le premier magistrat de cette ville. C’est le chouchou des populations de Dakar. C’est l’élu de Dakar et personne ne peut l’intimider. »

Toujours aussi incisif, l’avocat soutient que son client est toujours prêt à répondre à une convocation devant la justice. «  Ils lui ont demandé de rester à leur disposition comme s’ils étaient Dieu. Mais ils ne sont pas Dieu. Dieu le Tout Puissant, Il aime la vérité et la vérité est avec le maire de Dakar. Ils n’ont rien contre lui, ils voulaient le fatiguer, l’humilier, l’intimider. Ils avaient un dessein inhumain, un destin malhonnête.», peste-t-il encore.

Libération

Vos Commentaires

Partager l'article