Le fils de Barrow, Habib a été tué par quatre chiens


ada
Audio en français

Audio en wolof

On connait les circonstances de la mort du fils de Barrow. Alors que Barrow s’apprête à prêter serment à Dakar, Le Monde Afrique revient sur les circonstances malheureuses du décés du garcon de 8 ans. Selon les informations du site, Habib Barrow a été dévoré par quatre pitbulls. Il est mort peu de temps après son admission à l’hôpital de Serrekunda des suites de ses blessures à l’abdomen et au visage. Une mort jugée bizarre qui laisse croire à une malédiction. Le Monde Afrique précise que lorsque Barrow quitte la Gambie en catimini dans la nuit du mercredi 11 au jeudi 12 janvier, il a donné des indications à sa famille d’aller se réfugier en lieu sûr.

Avec l’accord de la deuxième femme et maman du défunt garçon, la première femme d’Adama Barrow avait la tâche d’amener les cinq enfants du président élu chez une tante du nom de Néné Gallé dans le quartier de Manjie, près de la frontière Senegambia. Celle-ci pour une raison qui reste encore inconnue a séparé Habib de ses frères et sœurs et l’a conduit dans  le quartier Fajara chez son beau-frère, un certain Vieux Ceessay, homme d’affaires de son état, séjournant souvent en Europe et proprietaire de plusieurs chiens dangereux.

C’est là que le drame s’est produit. Une voisine du quartier narre: « Le 15 janvier vers 17 heures, Vieux Ceessay est sorti de la maison en y laissant le jeune Habib et la femme de ménage qui officiait derrière la cour, sans prendre la précaution d’attacher les chiens. Quelques minutes plus tard, quelqu’un a sonné à la porte et le jeune Barrow est allé ouvrir . C’est là que les pitbulls se sont attaqués à lui, causant l’irréparable. »

BABACAR NDIAYE

Vos Commentaires

Partager l'article