Audio en français

Audio en wolof

Après les accusations de Me El Hadj Diouf, le chef du parc automobile de l’Assemblée nationale a répliqué. Mor Ndiaye dément l’avocat en jurant qu’il n’y a pas de surfacturation, encore moins de détournement, sur les vidanges des véhicules des députés et du personnel du Parlement.

«La somme de 180 000 francs Cfa n’est pas vraie, a-t-il déclaré dans les colonnes de Vox POPuli. Nous avons un registre et pour chaque véhicule nous connaissons le jour de vidange et le kilométrage.»

À en croire Mor Ndiaye, chaque voiture fait une vidange tous les 5000 km. Et, ajoute-t-il, après une vidange complète, chaque véhicule est soumis à une vidange simple au passage suivant. «Souvent, il arrive qu’un véhicule reste 3 à 4 mois sans faire 5000 km», assure le responsable du parc automobile de l’Assemblée nationale.

Ce dernier assure que Me El Hadj Diouf sait de quoi il parle : «Même lui il peut rester 2 ou 3 mois sans faire de vidange. La surfacturation n’existe pas. C’est Total qui fait la vidange.»

Seneweb