khaf

Khalifa Sall: le PS aura une liste aux législatives et un candidat en 2019

Audio en français

Audio en wolof

Khalifa Sall gère sa propre liste aux prochaines élections législatives, mieux, le maire de Dakar qui annonce encore une fois que le Parti Socialiste aura bel et bien un candidat face à Macky Sall en 2019, promet d’entamer une tournée nationale dans tous les coins et recoins du Sénégal pour convaincre les socialistes de tous bords à venir le rejoindre dans son combat contre l’arrimage du Ps à la locomotive de l’Apr.

Si l’option du pouvoir et de la direction du parti socialiste est de doucher les ambitions de Khalifa Sall à travers la traque de ses lieutenants Bamba Fall, Barthelemy Diaz et consorts, ils risquent d’obtenir l’effet contraire. En effet le maire de Dakar qui n’a plus le choix s’est radicalisé contre Ousmane Tanor Dieng et Macky Sall sur la 2stv, le maire de Dakar a clairement affiché ses ambitions : de conduire sa propre liste aux prochaines législatives mais également de faire tout pour que le Parti Socialiste ait un candidat à la présidentielle de 2019 face à Macky Sall. Comme pour répondre à son patron qui doute toujours de la candidature du maire de Dakar. «  La presse fait chaque jour état de cette candidature. Nous on attend que quelqu’un vienne aux instances et nous dise : je suis candidat, voilà ce que je veux faire.
En ce moment-là on prendra les décisions appropriées. Les déclarations qui sont prêtées aux uns et aux autres à travers les medias, on s’en méfie peu », a déclaré Ousmane Tanor Dieng en marge d’une cérémonie de distribution de fournitures aux élevés de sa commune à Nguéniéne. Au-delà de sa radicalisation et sa volonté de faire sa propre liste pour les prochaines élections, Khalifa Sall a décidé de faire une tournée nationale qui, le conduira partout où il sera invité sans l’autorisation de qui que ce soit. Tout cela a le mérite d’être claire. Et quand Ousmane Tanor Dieng et son camps qui s’opposent aux ambitions du maire de Dakar sont avertis : Khalifa Sall ne compte pas quitter le Parti Socialiste où il se considère comme actionnaire majoritaire ayant gravi tous les échelons. Sur ce point, Tanor et ses hommes savent aussi à quoi s’en tenir. Lui qui précisait sous forme de métaphore que « le parti c’est l’eau, les militants sont des poissons, tant qu’ils sont dans l’eau ils vivent, mais s’ils sortent, ils signent leur arrêt de mort ».
Ainsi sa tournée nationale a pour but de sensibiliser les socialistes de tous bords qui ne se retrouvent plus dans la gestion de Ousmane Tanor Dieng qui a décidé d’arrimer le Ps à la locomotive de l’Apr jusqu’après 2019.

Walfquotidien

Vos Commentaires

Partager l'article