Justice internationale: la Gambie annonce son retrait de la CPI

Audio en français

Audio en wolof

La Gambie va se retirer de la Cour pénale internationale (CPI), a annoncé mardi soir son ministre de l’Information Sheriff Bojang. Cette annonce fait suite aux retraits récents de deux autres pays africains : le Burundi et l’Afrique du Sud.

Dans une déclaration à la télévision nationale, le ministre de l’Information gambien, Sheriff Bojang, a accusé la CPI de « persécution envers les Africains, en particulier leurs dirigeants », alors que selon lui « au moins 30 pays occidentaux ont commis des crimes de guerre » depuis la création de cette juridiction sans être inquiétés.

La Gambie a tenté en vain de convaincre la CPI de poursuivre les pays de l’Union européenne pour la mort de nombreux migrants africains en Méditerranée, a affirmé Sheriff Bojang, précisant que son pays avait menacé de prendre des mesures s’il n’était pas entendu.

Avec rfi.fr

Vos Commentaires

Partager l'article

Translate »