incendie

Incendie aux Parcelles Assainies : Mansour Fall déféré au parquet pour homicide involontaire

Audio en français

Audio en wolof

Mansour Fall, alias Mansour « soulard », est le principal suspect dans ce drame affreux des Dias à l’unité 17 des Parcelle assainies, qui a causé la mort de cinq enfants d’une même famille. Il a été déféré au parquet, hier, pour homicide involontaire.

L’auteur présumé de l’incendie qui a coûté la vie de cinq enfants d’une même famille à l’unité 17 des Parcelles assainies, le mercredi 10 mai dernier, a été déféré au parquet hier soir, où il devait être mis en examen pour homicide involontaire.

Le suspect, Mansour Fall alias Mansour ‘’soulard’’, transitaire, né le 7 septembre 1956, à Dakar, célibataire sans enfant, a été condamné une fois par la justice sénégalaise pour vol. Il a été interpellé, lors de son retour à son domicile, au moment où les pompiers ont tout juste fini d’éteindre le feu à la villa 317 où il réside.

L’homme placé en garde-à-vue depuis le mercredi dernier, sera vite suspecté. L’origine criminelle de l’incendie a été établie. Dans le procès-verbal établi par les hommes du commissaire des Parcelles assainie, il est écrit ceci, « Mansour Fall, connu de son état d’alcoolique et de drogué, aurait laissé une bougie allumée dans sa chambre pour se rendre au bar du coin vers 6h du matin le jour du drame ».
Mansour Fall, « je regrette sincèrement »
Interpellé sur les fait qui lui sont reprochés, Mansour Fall, par ailleurs grand-père paternel des victimes, a déclaré : « les circonstances dans lesquelles j’ai été interpellé ne me permettront pas de nier complètement les faits. En effet, il n’y a pas d’électricité dans notre maison, ce qui m’oblige en conséquence à allumer une bougie pour avoir de la lumière. Et ce matin-là, le jour des faits, après la prière de fadjr, je suis sorti pour voir un ami au bar établi à quelques encablures de mon domicile ».

« Cependant, en sortant de ma chambre, j’ai laissé la bougie allumée car d’habitude, elle finit par s’éteindre d’elle-même après s’être consumée. A ma grande surprise, quelques minutes plus tard, mon neveu Abdou Jean Baptiste Dias, dit Papis, m’a informé de l’incendie qui se serait déclaré à partir de ma chambre ».

Ne cherchant pas à nier les faits, M. Fall a reconnu qu’il est un alcoolique, non sans préciser toujours dans sa déposition, qu’il n’était pas ivre au moment de sortir de la chambre. « Aux environs de 9h du matin, en rentrant, j’ai trouvé un attroupement de badauds à l’entrée de mon domicile. Cherchant à m’enquérir de la situation, j’ai été interpellé et conduit au commissariat des Parcelles assainies. 

Je ne savais pas que l’incendie avait entraîné la mort de cinq enfants, on m’a juste informé qu’ils étaient évacués à l’hôpital. Je regrette sincèrement ce qui s‘est passé car les victimes sont mes petits-enfants, leur papa est mon neveu », a indiqué Mansour Fall.

Toutefois, Jean Pierre Dias, grand-père des enfants, qui a été aussi interrogé sur cette affaire, a reconnu que la maison n’avait pas d’électricité depuis plus d’un an, mais il souhaite que justice soit rendue. Il faut noter que d’autres membres de la famille ont été interrogés dans cette affaire.

Dans le procès-verbal établi par les éléments du commissaire Aliou Ba, il est indiqué que le père des victimes Ousseynou Dias, serait à la maison d’arrêt et de correction de Thiès. Quant à son épouse, mère des victimes, Ndoumbé Dièye, elle avait quitté la maison la maison depuis deux mois. Les victimes étaient sous la garde de leur grand-père paternel, Jean Pierre Dias, âgé d’environ 68 ans.

Vox populi

Vos Commentaires

Partager l'article

  • thomas frank

    Attention!

    Ceci est une publicité en ligne d’un prêteur agréé et agréé par le gouvernement qui accorde des prêts de différentes sortes, par exemple, prêt hypothécaire, prêt commercial, prêt automobile aux parties sérieuses et intéressées contre un taux d’intérêt très bas de 3%. Demandez votre prêt maintenant. Si vous êtes intéressé contactez par email: Thomasfrankfirms@gmail.com
    Merci,
    Thomas

  • carolina william

    Je suis Mme Carolina. William, originaire des États-Unis, je veux partager avec chacun un témoignage de ma vie. J’étais mariée à mon mari William, je l’aime tellement que nous sommes mariés depuis 7 ans avec deux enfants. Lorsqu’il est parti en vacances en France, il a fait référence à une femme nommée Ashley et m’a dit qu’il ne s’intéressait plus à notre mariage. J’étais tellement confuse et à la recherche d’aide, je ne sais pas quoi faire avant d’avoir rencontré mon amie Mary et je lui ai dit mon problème. Elle m’a dit de ne pas m’inquiéter si j’avais un problème similaire avant et elle m’a présenté à un homme nommé Prophète TAKUTA qui a jeté un sort sur son ex-petit ami et l’a ramené après 3 jours. Mary me demande de communiquer avec le prophète TAKUTA. Je l’ai contacté pour m’aider à récupérer mon mari et il m’a demandé de ne pas craindre que les dieux de ses ancêtres se battent pour moi. Il m’a dit qu’après trois jours, il se joindrait à moi et à mon mari ensemble. Après trois jours, mon mari m’a appelé et m’a dit qu’il cherchait encore des choses avec moi, ce qui m’a surpris quand je l’ai vu et a commencé à pleurer de pardon. En ce moment, je suis la femme la plus heureuse sur terre pour ce que ce grand prophète a fait pour moi et mon mari, vous pouvez contacter son email: takutaegbedie@gmail.com.ou WhatsApp .. lui dans ce numéro. +2348165186811 Contactez-le pour tout problème tel que:
    (1) Si vous voulez que votre ex retourne
    (2) Si vous avez toujours de mauvais rêves.
    (3) Vous voulez être promu dans votre bureau.
    (4) Si vous voulez un enfant.
    (5) soins à base de plantes
    (6) Vous voulez être riche.
    (7) Il veut lier son mari / femme pour toujours.
    (8) Si vous avez besoin d’une aide financière.
    (9) Laisser les gens obéir à leurs paroles et faire leur souhait
    (10) solution de cas ETC
    Contactez-le à nouveau à takutaegbedie@gmail.com ou WhatsApp .. lui dans ce numéro. +2348165186811 et soyez béni