securit-adama-barrow

Gambie: Le Haut commandant de la GIGN dément Jeune Afrique

Audio en français

Audio en wolof

Les forces spéciales du Sénégal n’assurent pas la sécurité du président élu gambien. En tout cas pas des éléments du GIGN, si l’on en croit au Haut commandant de la Gendarmerie nationale et Directeur de la justice militaire. Dans un communiqué, il «tient à préciser que, contrairement aux informations fallacieuses savamment et insidieusement distillées dans l’opinion et la presse nationale et internationale, aucun élément du Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN), en activité de service, n’est actuellement présent sur le territoire de la République Islamique de Gambie. Aucun militaire retraité du GIGN n’opère actuellement sur le territoire gambien pour une quelconque mission de protection rapprochée au profit d’une autorité politique ».

Une réaction qui vient pour contredire Jeune Afrique qui renseignait, dans un article intitulé «Sénégal-Gambie : Macky Sall veille sur Adama Barrow », que «Une dizaine de gardes du corps sénégalais, habituellement affectés à la sécurité des hautes personnalités de la République, assurent aujourd’hui la protection rapprochée d’Adama Barrow, qui a battu Yahya Jammeh à la présidentielle du 1er décembre en Gambie».

 

 

WALF

 

Vos Commentaires

Partager l'article