barow-grace

Gambie: Adama Barrow maintient les juges de Jammeh

Audio en français

Audio en wolof

Le renouvellement de contrat de quatre juges nigérians à la Haute cour de justice a suscité une levée de boucliers du Barreau gambien pour dénoncer cette mesure du nouveau président Adama Barrow. C’est une pilule amère que les avocats ne comptent pas avaler.

C’est une décision insupportable, à leurs yeux, car ces juges officiaient déjà sous le régime de Yahya Jammeh. Pourtant rappelle la présidente du Barreau, Rachel Mendy, le chef de l’Etat, Adama Barrow et le ministre de la Justice, Aboubacar Tambadou avaient promis aux robes noires de nommer plus de juges gambiens dans les différents tribunaux. C’était pour mettre fin à la pratique de l’ancien président Yahya Jammeh qui recrutait des juges étrangers, très souvent nigérians qui étaient à ses ordres. Selon l’association des avocats sur les six juges qui siègent à la Haute cour de Banjul, aujourd‘hui, seuls deux sont Gambiens. Les autres sont Nigérians.

Ce qui est inadmissible. Selon Rfi qui cite, Rachel Mendy, le problème n’est pas tant la nationalité des juges (Nigérians), mais surtout leur passif. Dans une déclaration, Rachel Mendy lâche : «nous les connaissons bien, certains sont incompétents, certains à l’époque faisaient tout ce que leur demandait Yahya Jammeh. Et nous pensons qu’il faut des juges intègres, pour qu’ils soient indépendants du système judiciaire, en Gambie». Elle est étonnée de la décision du Président Barrow d’autant que l’association des avocats avait proposé des candidats gambiens. Les avocats menacent ainsi de boycotter les procès de ces quatre juges s’ils sont maintenus en fonction.

avec L’as 

Vos Commentaires

Partager l'article