bac

Fuites au bac : Le prof vendait les épreuves à 200 000 la matière

Au total, 28 personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’enquête sur les fuites au bac. Parmi elles, un professeur du lycée Yalla Suur-en, interpellé lundi dernier. Ce dernier est accusé par plusieurs élèves de leur avoir vendu les épreuves à 200 mille francs par matière.

Seize des 28 mis en cause ont été déférés au parquet. Ils ont bénéficié d’un deuxième retour de parquet hier, mardi 11 juillet.

L’enquête sur les fuites au bac est menée conjointement par la Dic et la Section de recherches de la gendarmerie. Elle a permis l’arrestation d’une trentaine de personnes dont une majorité d’élèves, un professeur, un président de jury et des agents de l’Office du bac.

L’affaire a débuté avec les anticipées de philosophie. Elles concernent, officiellement, les épreuves de français et d’histo-géo, qui ont été reprises lundi dernier.

Celle de mathématiques serait également touchée. Mais le directeur de l’Office du bac, Babou Diakham, avait démenti cette information.

Vos Commentaires

Partager l'article