ligue-des-champions-le-real-madrid-de-zidane-bat-latletico-en-finale

Football : Le Réal Madrid s’offre la Super-Coupe d’Europe

Audio en français

Audio en wolof

Le réal Madrid ajoute un nouveau titre européen à son palmarès après avoir remporté hier la super-coupe d’Europe face à Séville sur le score de 3 buts à 2 après prolongation C’était le premier gros match de la saison. Le Real Madrid de Zidane, privé de nombreux joueurs clés, se mesurait au tout nouveau Séville de Jorge Sampaoli et son énorme liste de nouvelles recrues. Au final, c’est le Français qui a remporté le choc tactique entre les deux hommes, non sans souffrir. Les Merengues prenaient rapidement le dessus, prenant le contrôle du jeu et du ballon. Préféré à James Rodriguez, Marco Asensio montrait de belles choses, et s’offrait d’ailleurs la première occasion du match, une frappe de l’extérieur de la surface finalement bien captée par Sergio Rico (8e). Le jeune espoir espagnol n’allait pas mettre longtemps à faire la différence, d’une frappe somptueuse qui est allée nettoyer la lucarne de Sergio Rico (1-0, 21e). Un but magnifique pour son premier match officiel avec le Real Madrid. Il a fallu attendre la demi-heure de jeu pour assister à la première vraie réaction sévillane, via une frappe lointaine de Carriço bien détournée par Casilla.

Les Andalous avaient du mal à percer les lignes d’une équipe madrilène très bien en place. Les ballons n’arrivaient pas dans les derniers mètres, la faute en partie à un Franco Vazquez très effacé. De son côté, le Real Madrid était serein, récitant sa partition à merveille. Mais c’est lorsqu’on ne les attend pas que les grands joueurs répondent présent. Alors que Vitolo tentait tant bien que mal de contrôler le ballon dans la surface, El Mudo Vazquez s’avançait et enchaînait sur une belle frappe qui est allée se loger dans le fond des filets (41e, 1-1). Au retour des vestiaires, le schéma était plus ou moins similaire, avec une équipe madrilène dominante. Après un long déboulé d’Asensio côté gauche, Isco voyait sa frappe déviée, puis passer tout proche du poteau droit de Rico (55e).

Mais peu à peu, Séville commençait à s’installer dans la moitié de terrain adverse, avec de plus en plus de combinaisons et de dédoublements. Franco Vazquez et Kiyotake montaient en puissance et étaient de plus en plus présents dans l’élaboration du jeu. Vitolo, repassé sur le côté droit, tentait d’éliminer dans la surface, puis était fauché par Sergio Ramos. C’est Konoplyanka, fraîchement entré en jeu, qui s’est chargé de tirer le pénalty, parfaitement transformé (1-2, 72e). A court d’idées offensivement parlant, le Real Madrid n’a pas été en mesure de réagir, malgré quelques situations chaudes dans les derniers mètres. C’est à la 93e minute, alors qu’on se dirigeait vers une victoire de Séville, que Ramos était là dans la surface pour expédier le ballon au fond de la tête, égalisant au tout dernier moment ! Un but qui rappellera des souvenirs aux supporters merengues…

Le Real Madrid était logiquement au-dessus au début des prolongations, après avoir pris l’ascendant moral grâce à son but en fin de partie. Pire, Kolo était expulsé quelques minutes après le coup de sifflet initial ! Ramos fêtait déjà son doublé face à son club formateur, finalement annulé par l’arbitre (99e). Benzema, de retour après ses pépins physiques, était auteur d’une entrée très intéressante, étant à l’origine de plusieurs occasions avec des bons services pour ses coéquipiers. Vitolo sauvait ensuite un but pratiquement sur sa ligne après un face à face entre Rico et Lucas Vazquez (111e). James voyait sa reprise de volée bien stoppée par le gardien sévillan (115e). Et c’est alors que Carvajal, sur un coup de génie, nous a offert une belle action collective, pénétrant dans la surface madrilène avant de crucifier Sergio Rico (3-2, 119e) ! Zinedine Zidane et le Real Madrid remportent ainsi leur premier titre de la saison. Il y a tout de même du positif à retenir de la prestation de Séville ce soir, avec de nombreuses séquences de jeu intéressantes.

BABACAR NDIAYE

Vos Commentaires

Partager l'article