IMG_20170701_185332

Foot Ball à YEUMBEUL : Le G5 met en place un championnat et menace de boycotter les «Navetanes»

Audio en français

Audio en wolof

La 1ère journée de la 1ère Edition du championnat de foot de la fraternité, de la solidarité et de l’émergence organisé par le G5 a eu lieu le Samedi 01 juillet 2017 à la cité COMICO de Yeumbeul Nord.

Ce championnat bâti autour d’une dynamique  pour récupéré la gestion de la zone 8, est mise en place par  les Associations Sportives et culturelles (ASC) de DIOCKO, de MARIN, de BISSAP BI, de DAROU SALAM 7 et de DAROU RAHMAN 2 suite à des frustrations enregistrées lors de l’Assemblée Générale de renouvellement (AGR).

Ainsi après un diagnostic du bilan des « Navetanes » de l’année 2016 de la zone 8 de la commune Yeumbeul Nord. Le G5 estime avoir senti une gestion nébuleuse et une mauvaise organisation des matchs « Navetanes» de l’année dernière et demande justice à l’ODCAV sur la mauvaise organisation de l’Assemblée Générale de Renouvellement (AGR) du bureau de la zone. Il souhaite ainsi récupérer la gestion de la Zone 8.

Avec comme slogan gagner ensemble et gouverner ensemble, le G5 résume ses activités sur trois volets : « la Solidarité, la Fraternité et l’Emergence », à fait savoir le chargé de communication Cheikh Ndong.

La Fraternité entre ASC pour faire quitter la violence au sein du mouvement « Navetanes ». Par ce que étant tous des frères et sœurs le rôle des ASC ne doit pas se limiter uniquement au foot Ball, mais doit aussi inclure l’aspect culturelle. Faire aussi des investissements humains dans les zones inondées, distribuer des moustiquaires imprégnées pour lutter contre le paludisme afin de montrer leur solidarité à leurs camarades qui sont dans les autres ASC. Et enfin instaurer un nouveau type de militant du mouvement « Navetanes » avec une jeunesse consciente, et organisé des manifestations à but lucratif pour atteindre l’émergence.

Le G5 s’est fixé deux défis : celui de l’organisation et de la pérennité. Après avoir organisé la première journée du championnat, Cheikh Ndong estime qu’il reste aussi le défi de la pérennité tout en espérant enregistrer la participation d’autres ASC.   « Nous avons montré aux autres ASC de la zone 8 que nous sommes capable d’organisé un tournoi sans bruit sans tambour ni trompète.», dit-il.

Refusant l’accaparement du bureau par deux à trois ASC seulement à travers des magouilles pour conserver le bureau sortant et maintenir son poste de président, les cinq (5) ASC ont préféré boudé la salle.

Composé de 9 ASC, la zone 8 a tenu une Assemblée Générale de Renouvellement (AGR) sans Corum. Par ce que sur les 9 ASC, les 5 ont boudés la salle avant le vote a révélé M. Ndong. Frustré du mauvais déroulement de l’AGR, le G5 affirme avoir écrit à l’ODCAV de Pikine pour obtenir justice et réorganisation de l’assemblée générale de renouvellement du bureau. Le G5 attend toujours l’application de la décision de l’ODCAV qui avait tranché en leur faveur. Il et menace de boycotter les « Navetanes » de l’année 2017 si justice n’est pas faite.

Suspendu de manière inélégante et ilégale en 2016 par l’ancien bureau qui à bouclé son mandat de 4 ans. L’ASC DIOCKO réclame son droit de représentativité à l’Assemblée générale qui s’est terminée « en queue de poisson » selon le chargé de la communication du G5 par ailleurs membre de l’ASC suspendu. Poursuivant son raisonnement, le chargé de communication a déclaré que les ASC qui n’ont pas renouveler leur bureau n’ont pas le droit d’assister à l’AGR. Mais la zone a accordée une faveur à l’ASC MARIN et DAROU SALAM 7 n’ont pas pu tenir un AG pour pouvoir créer un bureau provisoire consensuel.

Pour rappel lors de la première journée du championnat, L’ASC MARIN a fait match nul contre l’ASC DIOCKO (1-1) et l’ASC BISSAP BI a perdu devant l’ASC DAROU SALAM 7 (1-0).

 

 

Vos Commentaires

Partager l'article