Audio en français

Audio en wolof

Invité  du Grand Oral samedi sur les ondes de Rewmi FM, Moustapha Guèye dit Petit Guèye, maire de la commune de Sokone est revenu sur l’organisation des prochaines élections électorales. Pour lui, tous les acteurs doivent avoir un consensus pour discuter et choisir la meilleure formule qui permettra à tous les Sénégalais de voter, et assez rapidement.

Comment les Sénégalais vont-ils voter le 30 juillet prochain avec les 47 listes électorales ? Une équation que les organisateurs n’arrivent pas encore à résoudre. Cependant, le Maire de Sokone prône pour un consensus afin de choisir la meilleure formule qui permettra à tous les Sénégalais de voter, et assez rapidement. « Je crois que l’organisateur principal des élections, le Ministère de l’Intérieur, devrait appeler l’ensemble des têtes de liste pour s’asseoir autour de la table et discuter déjà du processus de vote. Ce qui fait peur à tout le monde, c’est comment en pratique nous allons voter avec 47 listes », a-t-il dit sur les ondes de Rewmi Fm. Avant de poursuivre : « Il s’agit de la deuxième plus importante institution de notre pays. Il s’agit d’hommes et de femmes qui devront être les échos du progrès du développement du Sénégal. Je crois que les uns et les autres devront essayer de taire le maximum leurs passions, mettre en avant l’intérêt du Sénégal, de l’Assemblée nationale, la crédibilité de nos institutions, pour que nous puissions avoir un bon vote. Que les Sénégalaises et les Sénégalaises puissent s’exprimer, puissent faire le choix des meilleures personnes qui devront les représenter au niveau de l’Hémicycle ». Sur ce, il insiste sur la discussion de tous les acteurs pour une bonne tenue des élections. Il déclare : « moi je fais partie de la coalition Sénégal Day Dem dont le leader de la liste nationale est Cheikh Tidiane Gadio. Nous sommes déjà dans les dispositions pour avoir un consensus pour discuter et choisir la meilleure formule qui permettra à tous les Sénégalais de voter et assez rapidement ». Maintenant, dit-il, il faut que tous les acteurs discutent. Il faut qu’ils s’écoutent car, c’est le peuple sénégalais qui a besoin d’élections apaisées pour s’exprimer. « Si nous tous nous sommes dans ces dispositions, nous allons pouvoir construire le consensus. Et ne rien exclure. Il faut discuter de toutes les options », a ajouté Moustapha Guèye. Par ailleurs, Petit Guèye croit que le Ministre de l’Intérieur doit mettre l’ensemble des propositions sur la table et en discuter. Mais, il est contre tout rapport des élections. « Il ne s’agit plus de reporter les élections. Je ne suis pas d’accord avec le report parce que le Sénégal est une démocratie majeure. Nous sommes un petit pays, mais nous avons l’habitude d’organiser des élections. Il faut respecter le calendrier électoral. C’est le minimum et c’est ça qui est gage de démocratisation et de stabilité nationale. C’est ça aussi qui est le reflet du progrès. Il faut qu’on respecte le calendrier. Il faut qu’on respecte les dates », a-t-il déclaré.