macky-sall-bargny-500x330

Education : Macky Sall lance les travaux du nouveau collège de Keur Massar Village

Audio en français

Audio en wolof

C’est en présence de M. Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Education nationale, de M. Christophe Bigot, ambassadeur de France au Sénégal, et de M Adrien Haye, directeur (intérimaire)  de l’Agence française de développement au Sénégal (AFD) que le président de la République a procédé ce Mercredi au lancement des travaux du nouveau collège de Keur Massar village.

Cette construction qui entre dans le cadre du projet d’Appui au Développement de l’Enseignement Moyen (ADEM), est financé à hauteur de 7.8 milliards de FCFA (soit 12 millions d’euros) par l’Agence Française de Développement (AFD).

Le projet ADEM vise à améliorer les conditions d’accueil et de réussite des élèves dans l’enseignement moyen dans les trois académies de Dakar, Pikine-Guédiawaye et Rufisque. Il prévoit la construction de 8 nouveaux collèges (Keur Massar Village, Zac Mbao, Sebi Gare, Unité 21, Dougar, Rufisque Ouest, Gorom 1 et Niacourabe) et la réhabilitation/extension de 9 collèges existants (Unité 18, Arafat II, Mbao Kamb, Hann, Cité des enseignants, HLM Grand Yoff, Tafsir Niao Faye, Unité 5, Pikine 9). Ces collèges seront dotés de salles spécialisées (laboratoire, informatique), de bibliothèques, de latrines et d’espaces de restauration. Des bâtiments administratifs seront également inclus. Enfin, ils seront équipés en mobilier mais également en matériel pédagogique et informatique.

Au-delà de la réalisation de ces infrastructures, le projet ADEM met l’accent sur les acteurs en charge du pilotage de l’enseignement moyen (inspecteurs, chefs d’établissement, membres des comités de gestion des établissements, formateurs de formateurs), dans une logique de contrat de performance. Leurs capacités seront ainsi renforcées pour faire émerger une politique d’établissement en faveur de la réussite des élèves et basée sur des approches pédagogiques renouvelées, en particulier dans l’enseignement des sciences. Le projet prévoit également d’appuyer les acteurs en charge de la maintenance des collèges (collectivités locales), pour assurer la pérennité des infrastructures physiques qui auront été réalisées et éviter leur dégradation.

Avec ce projet, l’AFD poursuit son accompagnement au secteur de l’éducation de base au Sénégal, qui s’est traduit par des financements cumulés de près de 37 milliards FCFA sur les treize dernières années.

Abdoulaye DIOP

Vos Commentaires

Partager l'article