Djihadisme : un pigeon est placé en détention pour avoir transporté une lettre de menaces


pigeon
Audio en français

Audio en wolof

Ce pigeon est  un détenu improbable qui laisserait sans doute sans mot ses voisins en prison. Parce qu’il transportait une lettre de menaces adressée à l’inde, un pigeon a été arrêté près de la frontière avec le Pakistan puis mis en détention. Le message transcrit en ourdou a été découvert par la police des frontières dans la ville de Pathankot, au Pendjab indien au niveau d’une de ses pattes. En janvier dernier, une base militaire indienne a été attaquée par des insurgés venus du Pakistan avec un bilan de 7 morts.
La lettre comportait la signature du groupe djihadiste Lashkar-e-Taiba, le même qui avait perpétré les attentats de Bombay de 2009. « Nous prenons donc la menace très au sérieux », a confié Rakesh Kumar.
Le pigeon sera en détention jusqu’à la fin de l’enquête. Ce n’est pas la première fois qu’un oiseau se retrouve en prison pour des accusations d’espionnage pour le compte du Pakistan qui est en froid avec son voisin indien depuis un bon bout de temps.

 

Vos Commentaires

Partager l'article