al-amine-macky

Déthié Fall: « Le problème du Président Macky Sall avec le dialogue, c’est la sincérité…»

« Mes portes sont ouvertes et j’ai instauré un cadre de dialogue et de concertation. Tous ceux qui ont des griefs ou des suggestions à faire pour le développement du Sénégal, verront mes portes grandement ouvertes », a dit le président Macky Sall lors de sa rencontre avec le Khalife Général des Tidianes. Cette main tendue du président est rejeté par l’opposition.

A Rewmi, au Pds, à Bokk Guiss Guiss et au Grand Parti, on perçoit une ruse. « Le problème du Président Macky Sall avec le dialogue, c’est la sincérité parce qu’on a eu un dialogue avec lui sur le processus en décembre 2016 sur un certain nombre de points qui avaient fait l’objet d’un consensus et il a eu, de manière unilatérale, à revenir sur cela », accuse, vice-président du Rewmi. Un avis partagé par le Parti démocratique sénégalais. Son porte-parole, Babacar Gaye, va plus loin et dénonce la démarche du Chef de l’Etat. « Un président de la République ne doit pas dire à son opposition qu’il a ses portes ouvertes pour discuter avec elle. Il a l’obligation morale de proposer à l’opposition une manière démocratique de gérer les grandes questions de la Nation… », Souligne-t-il.

« Au niveau du Grand Parti, nous n’accordons aucune confiance à Macky Sall, signale Mamadou Goumbala. Il est toujours en train de ruser. Mais il sait ce qu’il doit faire pour organiser les élections démocratiques et transparentes ».

A Bokk Guiss Guiss, on pose aussi, le problème de la sincérité. On n’y croit pas d’ailleurs. Par contre, du côté des alliés, on salue cet appel au dialogue. C’est le cas à la ligue Démocratique (Ld) et au Parti socialiste qui invitent l’opposition à se saisir de l’occasion pour trouver des solutions aux différents points de désaccord avec le pouvoir.

léral

Vos Commentaires

Partager l'article