rewmi_dethiefall

Dethié Fall : « Ce dialogue national ne doit pas être un dialogue de circonstance»

Si on nous annonçait que leur leader sera absent du pays lors du dialogue national du 28 Mai, le Rewmi attend d’être saisi officiellement pour donner son avis sur l’appel de Macky Sall.  Si on en croit au numéro 2 du parti, Dethié Fall qui s’exprimait lors d’un meeting à Touba.

Dans les colonnes du journal Le Populaire le vice-président du parti Rewmi pense que : « Ce dialogue national ne doit pas être un dialogue de circonstance, mais que les conditions d’encadrement d’une pérennité de dialogue sur des questions d’intérêt majeur soient assurées et prises en charge par le gouvernement du Sénégal » a-t-il déclaré. Avant de souligner : « Ce n’est qu’à travers la presse que nous avons lu le communiqué du Conseil des ministres où le président de la République, lui-même, parle de dialogue national. Le « Rewmi » n’a pas encore été officiellement saisi. Nous ne connaissons ni le mode opératoire de ce dialogue-là, encore moins les sujets sur lesquels les populations sont appelées. Le cas échéant, nous allons, comme nous avons l’habitude de le faire, nous prononcer sur cette question, et le parti « Rewmi » donnera sa position ».

Dethié Fall qui est également le chargé des structures de « Rewmi » de conseiller au Président Macky Sall de mettre sur pied le Conseil suprême de la République, « comme le lui a proposé le Président Idrissa Seck, une proposition très appréciée par les Sénégalais ».

Abdoulaye DIOP

Vos Commentaires

Partager l'article