dalifort localite

Désencombrement à Dalifort-Forail: Les victimes menacent de porter plainte contre le maire

  

Dans le cadre de son programme de désencombrement de la voierie et des espaces publics, les populations de Dalifort-forail sont très remontées contre le maire de cette localité. En effet les déguerpis ne cachent pas leur désaccord face au programme de destruction de leurs maisons et cantines.

Selon nos confrères de « Zoom infos », les populations de Dalifort très amers, accusent le maire Idrissa Diallo de faire du forcing. Ce dernier ne tarde pas de nier les accusations de celles-ci, en affirmant, qu’il avait bel et bien donné des sommations de quitter les lieux. 

Néanmoins, le porte parole des déguerpis Khokhane Faye soutient le contraire. Selon lui : «Les autorités municipales ont démoli nos maisons et nos cantines. Nous n’avons plus où passer la nuit et où faire notre petit commerce. Elles sont venues nous déguerpir sans nous avertir, nous n’avons reçu aucune sommation. C’est vraiment une décision inacceptable». Il poursuit sur un ton radical : « Le maire nous avait vendu des cantines. Nous avions également fait des investissements pour disposer de ces cantines et maisons, aujourd’hui, tout cela a été réduit à néant. Nous voulons qu’il nous rende notre argent, sinon nous allons porter plainte contre lui».

Interpellé, le maire Idrissa Diallo explique : «nous n’avons demandé de l’argent à personne. Nous n’avons pas vendu des terrains et encore moins loué des cantines à ces occupants. Nous avons juste trouvé un compromis avec ces populations de notre commune». Le maire se justifie en poursuivant : « C’étaient des occupations illégales. Nous avons été élus en tant qu’autorités pour travailler dans l’amélioration des conditions de vie des populations ».

 

 

Maguette NDAO

(Stagiaire)

Vos Commentaires

Partager l'article