crei-1

CREI: L’ancien directeur de l’urbanisme veut négocier avec le parquet spécial

Audio en français

Audio en wolof

L’ancien directeur de l’Urbanisme Mamadou Diagne dit Doudou est en passe de négocier avec le parquet spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite. Des sources autorisées affirment que ses conseils ont saisi le parquet spécial à cet effet.

L’ancien directeur de l’Urbanisme Mamadou Diagne avait été mis en demeure de justifier 4,6 milliards de francs CFA, le 5 janvier dernier. Le délai d’un mois qui lui avait été fixé a expiré et les réponses qu’il a transmises au ministère public de le CREI ne semblent pas satisfaire ce dernier.

Des propositions concrètes devraient être faites dans les prochains jours. Selon les informations de la mise en demeure, Doudou Diagne qui siégeait aussi à la Commission domaniale; disposait d’un immeuble R+1 à Hann-Bel Air, d’un immeuble R+2 à Fann Hock, d’un R+1 à Nord Foire, d’une villa à Ouakam, à Golf et à Yoff, d’un terrain de 500 mètres carrés à la cité Keur Gorgui, d’un terrain aux Almadies, un autre terrain à la cité Djily Mbaye ainsi qu’un terrain de 5 ha à la Cité Asecna. Rien que ça!

L’enquête a aussi montré que Doudou Diagne avait aussi bien servi son épouse Fatou Khol qui était propriétaire d’un immeuble. Cette dernière possédait aussi une villa à Bel-Air, une autre à Mermoz et un terrain à Ouakam. Avec son fils, elle avait monté une société immobilière dénommée “Meridin”.

source: libération

 

Vos Commentaires

Partager l'article