L’épée de damoclès planne toujours sur la tête de l’édile de la capitale du sud.
En effet, la Commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a décidé de proroger, encore une fois, son instruction ouverte contre le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, pour une durée de 6 mois.
C’est hier que l’ordonnance de prorogation a été rendue, informe “Les Echos”. Une énième prorogation qui fait trainer cette affaire depuis bientôt 3 ans. En effet, le dossier a été ouvert depuis juillet 2014.
Source : Seneweb