AVION SENEGALAIR

Crash de Sénégal Air : Les anomalies d’un vol qui termine mal

Il ressort des 315 pages du rapport sur le crash de l’avion de Sénégal Air ayant fait 7 morts, le 5 septembre 2015, que l’avion qui a heurté un Boing en plein ciel ne devait pas voler.
La compagnie n’avait pas d’autorisation pour exercer au Sénégal. L’Anacim a renouvelé le certificat de navigabilité de l’appareil malgré certaines anomalies. Deux mois avant le drame, le même aéronef a fait un accident à la suite duquel l’Asecna a demandé une inspection qui n’a pas été faite. Et la licence du copilote algérien a été validée alors que son dossier était incomplet.

Vos Commentaires

Partager l'article