Karim Wade

Cour d’appel de Dakar: Karim perd devant Alboury Ndao

Audio en français

Audio en wolof

La Cour d’appel de Dakar a relaxé l’expert financier Alboury Ndao hier, lundi 26 février. Elle confirme ainsi le jugement en première instance. Le mis en cause était poursuivi pour faux par Karim Wade. Requis par la Crei, dans le cadre de la traque des biens mal acquis, il avait déclaré dans son rapport que l’ancien ministre d’État détiendrait un compte à Singapour présentant un solde positif de 47 milliards de francs CFA.

Karim Wade a toujours nié être le titulaire de ce compte. Il avait demandé la condamnation de l’expert financier, demandant en guise de réparation la somme de… 47 milliards. Débouté en première instance, il vient de subir un nouveau revers devant la juridiction de recours. Il ne lui reste que le pouvoir en cassation pour espérer obtenir gain de cause.

Alboury Ndao s’en tire, pour l’instant, à bon compte. Mais l’expert financier, qui avait introduit une demande reconventionnelle en pointant une procédure abusive et en réclamant 500 millions, n’a pas été suivi dans ce sens par la Cour d’appel. Il a été débouté sur ce plan. Comme Karim Wade, il peut saisir la plus haute juridiction pour se faire entendre.

Alboury Ndao s’est présenté à la barre hier. Il a maintenu l’existence du compte en question. L’ancien ministre d’État, pour sa part, était représenté par ses avocats. Ces derniers ont rappelé que la banque mentionnée par l’expert financier aurait nié avoir un client nommé Karim Wade.

 

seneweb

Vos Commentaires

Partager l'article