Audio en français

Audio en wolof

C’est une coupure de jeûne cauchemardesque pour les populations de Cambérène. Pour cause, Actusen.com a appris de sources hospitalières que des dizaines de familles sont victimes d’intoxication alimentaire.

Selon toujours les sources du Site en ligne, pas moins de 50 patients sont admis, ce jeudi 22 juin 2017, au Centre de Santé de Cambérène.

Les victimes ont en commun un même mal: des maux de ventre accompagnés diarrhées. Ce, après avoir consommé du lait caillé et du “thiakry” acquis auprès des “yeungueul” (vendeurs de lait et de couscous).

Pour le moment, les va-et-vient sont incessants au niveau de la structure sanitaire. Où les membres de plusieurs familles sont en train d’être consultés.

Même si, pour le moment, on n’a pas dénombré de cas de pertes en vies humaines, il n’en demeure pas moins que les familles des victimes, ont au très peur.

Pour ceux qui ne le savent pas, dans les quartiers à forte concentration humaine et où les bourses sont ô combien faibles, nombreuses sont les populations qui se rabattent sur ces “yeungeul”, dans l’optique de tromper leur faim. En se tapant du lait caillé et du fameux “thiakry”.

Actusen.com