adama barrow patrimoine

Barrow annonce la déclaration pour lutter contre le détournement derniers publics

Audio en français

Audio en wolof

Le nouveau Président de la Gambie, Adama Barrow, avait déclaré que son pays entrait dans une nouvelle ère. Apparemment il ne parlait pas dans l’air. Il vient d’annoncer que tous les membres de son gouvernement vont déclarer leur patrimoine avant de prendre fonction. Une façon d’éviter les détournements de deniers publics et de combattre l’enrichissement illicite.

Barrow, qui a promis de former son gouvernement au cours des prochaines 48 heures, a-t-il été inspiré par son homologue sénégalais, Macky Sall, chez qui il a séjourné pendant plus d’une dizaine de jours durant la crise post-électorale ? Probable.

Le Sénégal a adopté la loi relative à la déclaration de patrimoine en 2014, soit deux ans après l’arrivée au pouvoir de l’actuel chef de l’État. Sont soumis à cette obligation, « le Président de l’Assemblée nationale, le Premier Questeur du Parlement, le Premier ministre, les ministres, le Président du Conseil économique, social et environnemental ; tous les administrateurs de crédits, les ordonnateurs de recettes et de dépenses, les comptables publics, effectuant des opérations portant sur un total annuel supérieur ou égal à un milliard de francs CFA » (article 2).

Vos Commentaires

Partager l'article