arrestation Turquie

Attentat à l’aéroport d’Istanbul: arrestation de 17 nouvelles personnes

Audio en français

Audio en wolof

En Turquie, les autorités ont annoncé l’arrestation de 17 personnes la nuit dernière, en lien avec l’attaque kamikaze de l’aéroport Atatürk du mardi 28 juin. C’est la dernière opération policière en date, alors que l’enquête se poursuit. Parmi les inculpés, de nombreux ressortissants russes, alors que le cerveau présumé de l’attentat, un Tchétchène, est toujours recherché.

Près d’une semaine après l’attentat, les autorités ont jusqu’à maintenant annoncé l’arrestation de trente personnes en lien avec l’attaque kamikaze de l’aéroport Atatürk d’Istanbul. Parmi ceux-ci : au moins 11 Russes, sans compter deux Kirghizes arrêtés dimanche à l’aéroport, en possession de faux passeports et d’habits militaires.

De quoi étayer la thèse évoquée jusqu’ici par la presse turque : celle d’un réseau établi en Turquie, mais constitué essentiellement de ressortissants de Russie et d’ex-pays soviétiques, notamment d’Asie centrale.

Les trois Kamikazes de l’aéroport, un Russe, un Ouzbek et Kirghze, auraient agi sur l’ordre d’un Tchétchène, Akhmed Tchataïev, présenté comme le chef de Daech à Istanbul et toujours recherché. Les opérations policières se poursuivent.

Les autorités turques ont également, depuis dimanche 3 juillet, renforcé la présence policière, à l’aéroport, dans les lieux publics et dans les transports en commun.

Source: rfi.fr

Vos Commentaires

Partager l'article