non_referendum

Appel au dialogue de Macky : le front du « NON » se dit partant

L’appel au dialogue de Macky sur le projet de réformes constitutionnelles ne laisse pas indifférent le front du « NON », ÑAANI BAÑNA. Ses membres dont le « Y en a marre » se disent ouverts au dialogue par principe  en attendant d’être saisis sur le fond, la forme, et les modalités d’un éventuel dialogue. Mais le front a fait savoir qu’il devra avant réunir ses membres pour apprécier ensemble le contenu de ce dialogue avant d’exprimer publiquement sa position.

Cependant, avant d’en arriver là, le front du « NON » compte investir le terrain dans les meilleurs délais afin de battre campagne jusqu’à la victoire finale. Ainsi pour mieux sensibiliser la population, le front va organiser des séries d’activités comme des visites de proximités dans les quartiers, marchés, universités et lieux de cultes « pour expliquer aux Sénégalais la non pertinence de la constitution de Monsieur Macky Sall ». Ce n’est pas tout la bande à Cheikh Tidiane Diéye et Fadel Barro comptent montrer comment le projet de réformes constitutionnelle de Macky vise à consolider et perpétuer le système politique et de gouvernance que le Sénégal a connu depuis son indépendance et promeut la corruption, le clientélisme, le népotisme, la transhumance politique.

Toutefois, le Front n’écarte pas l’éventualité d’ouvrir des négociations avec d’autres fronts poursuivant les mêmes objectifs pour échanger sur des actions communes, tout en maintenant sa propre identité, son indépendance d’action et de pensée.

Abdoulaye DIOP

Vos Commentaires

Partager l'article