imam-seye

Apologie de terrorisme : Imam et Cie devant le juge Mercredi

Audio en français

Audio en wolof

Arrêtés entre 2013 et 2017 pour des liens avec des organisations terroristes et ayant bouclé un à quatre ans de détention provisoire, l’imam Alioune Badara Ndao et 30 autres personnes entrevoient le bout du tunnel. Ils seront jugés le mercredi 27 décembre devant la Chambre criminelle. Ce sera lors d’une audience spéciale au palais de justice Lat Dior. C’est ce qu’annonce, dans son édition du jour, le journal Walfadjri.

 

Placés sous mandat de dépôt depuis octobre 2015, imam Ndao va comparaître à l’audience publique. Parmi ses compagnons d’infortune, il y a Aboubacar Dianko, maître coranique de son état, qui a été intercepté par la Direction de la surveillance du territoire (Dst) alors qu’il tentait de rallier le Nord Mali. Mor Mbaye, un mineur incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction de Hann (ex-Fort B), sera aussi dans le box des accusés.

 

Vos Commentaires

Partager l'article