Ngaaka Blindé

Affaire de faux billets : les choses se corsent pour Ngaaka Blindé

Audio en français

Audio en wolof

Le rappeur Ngaaka Blindé, arrêté mardi avec près de 6 millions de francs Cfa en faux billets, devait être déféré au parquet hier, mercredi 20 décembre. Sa garde-à-vue au commissariat des Parcelles Assainies a été prolongée.

Et pour cause. L’Observateur renseigne que la plainte d’une gérante d’un point Wari a corsé le dossier du rappeur. Le journal précise que la dame, ayant appris son arrestation, s’est rendue au commissariat des Parcelles Assainies pour accuser Ngaaka Blindé de lui avoir remis, pour un transfert d’argent, 95 mille francs Cfa dont les 80 mille sont des faux billets.

«Seuls 15 mille francs étaient de vrais billets», a expliqué la plaignante. Qui, informe L’Observateur, a promis de remettre à la police les faux billets ainsi que le ticket de caisse contenant le numéro du destinataire.

Selon la gérante du point Wari, à la suite de cette transaction, elle a dû rembourser les 80 mille francs Cfa et mis la clé sous la porte.

Waxma.com/RP-L’Observateur

Vos Commentaires

Partager l'article