palais-0000(1)

Accusé de diffamation, le groupe “Jeune Afrique” à la barre

Audio en français

Audio en wolof

Le procès opposant le magazine «Jeune Afrique» et l’homme d’Affaires Zoheir Wazni sera appelé à la barre de la grande correctionnelle ce jeudi matin. L’homme d’Affaire Libano-sénégalais poursuit le journal panafricain pour diffamation dans un article où il est traité de « Madoff sénégalais » du nom de cet Américain qui a mis en faillite plusieurs banques. Informe Leral.

Attrait à la barre du tribunal de grande instance Hors Classe de Dakar, le magazine « Jeune Afrique » devrait s’expliquer sur le bien fondé de l’article paru dans le journal panafricain dont le titre « Comment Zoheir Wazni s’est joué des banques sénégalaises » aurait causé beaucoup de torts à l’homme d’affaires Libano-sénégalais. Mécontent des écrits de «Jeune Afrique», selon toujours leral, il avait pris les attaches de ses avocats pour ester en justice le magazine. Dans l’article signé par un certain Amadou Oury Diallo, celui-ci traite l’homme d’affaire de «Madoff» de la place dakaroise. Pour «Jeune Afrique», Zoheir Wazni doit près de 22 milliards FCfa à trois des plus grands établissements bancaires du pays. Des propos jugés diffamatoires et injurieux par M. Wazni qui réclame ainsi, pour toutes causes de préjudices subis, la somme de 5 milliards de nos francs. Nous y reviendrons.

 

Vos Commentaires

Partager l'article